Une reminéralisation de la dent !

Autre propriété du Xylitol, celui-ci va favoriser la reminéralisation de la dent. En effet, il aurait des propriétés particulières (association avec les ions calcium et phosphates), micro moteur dentaire que les autres polyols n’ont pas. Cela lui permettrait non seulement de diminuer la déminéralisation, mais aussi de favoriser la reminéralisation des caries, voire d’arrêter leur progression. Sous forme de chewing-gum, la mastication doit se faire pendant au moins 5 minutes pour que l’effet soit réel.

Un tueur de bactéries ?

Le Xylitol serait même capable d’inhiber la prolifération des bactéries. En effet, celles-ci vont absorber l’édulcorant mais vont être incapables de le métaboliser. Celui-ci va s’accumuler, empêchant la bactérie de consommer d’autres sucres et de proliférer. De plus, micromoteur dentaire le Xylitol pourrait entraîner une perte des capacités adhésives de ces microbes. Il a ainsi été prouvé cliniquement que la consommation de cette substance entraînait une diminution du nombre de streptocoques dans la salive (mais d’autres études remettent en cause ce résultat). Le seul problème est qu’au bout de quelques mois de consommation de Xylitol, des bactéries résistantes peuvent apparaître. Mais elles seraient de toute façon moins virulentes.

2016-11-08-13-42-56

La meilleure façon de mâcher.

Certes, le Xylitol existe dans plusieurs aliments “sans sucre”. Alors pourquoi mâcher du chewing-gum ? Tout simplement parce que l’effet anti-caries est encore meilleur. En effet, mastiquer augmente la salivation. Cela accélère d’environ 50 % la vitesse d’élimination du sucre à la surface des dents. De plus, la salive ayant un pouvoir tampon, cela permet de revenir très rapidement à un pH neutre.

Si le Xylitol semble le plus efficace dans le chewing-gum, l’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire (UFSBD) préconise également son emploi dans les sirops pour enfants ou le dentifrice.

Gare aux excès !

Même si le Xylitol semble posséder de nombreuses vertus, n’en abusez pas ! En effet, une consommation excessive peut provoquer des effets indésirables :moniteur cardiaque douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements… Il est donc conseillé de ne pas dépasser les doses de 70 g/jour chez l’adulte et de 35 g/jour chez l’enfant.

Quelques trucs pour éviter les caries…

Mais si vous n’êtes pas un fan de chewing-gums et que vous voulez limiter l’apparition de caries, ces quelques conseils peuvent vous aider :

  • Consommez les sucres plutôt pendant les repas ;
  • Bannissez le grignotage et limitez-vous à 5 repas par jour maximum. Au-delà, les capacités de défense de la salive sont dépassées ;
  • Essayez de privilégier certaines associations : les corps gras par exemple diminuent le potentiel cariogène des aliments avec lesquels ils sont consommés ;
  • Limitez la prise de médicaments contenant du sucre sur de longues périodes ;
  • Buvez les boissons sucrées à la paille (la chute du pH est plus faible qu’en buvant au verre) ;
  • Remplacer autant que possible les morceaux de sucre par des édulcorants.

Bonne mastication !

Comments are closed.