Un vaccin anti-caries en spray nasal 

Une autre voie de recherche a été explorée, consistant cette fois-ci à mettre au point un vaccin dirigé contre une enzyme (la glucosyltransferase) qui permet lampe à photopolymériser aux Streptococcus mutans d’adhérer à la surface dentaire.
Ce type de vaccin a la particularité d’être nasal, c’est-à-dire qu’il ne s’administre pas par injection mais par pulvérisation nasale (spray). Le vaccin n’entre donc pas dans la circulation sanguine, mais agit sur l’immunité locale.

Afin de produire de tels anticorps en grandes quantités, les chercheurs ont utilisé des Thermoformeuse dentaire plantes de tabac transgénique. C’est ainsi que des anticorps monoclonaux recombinants issus de plantes de tabac ont été examinés chez les sujets humains en vue d’une immunothérapie préventive contre la carie dentaire. Reste à évaluer leur innocuité…

Mais pour être efficace, la vaccin doit s’adresser aux nourrissons avant que leurs toutes premières dents unité dentaire mobile n’apparaissent.
A défaut, il est inefficace lorsque les premiers Streptococcus mutans ont déjà envahi la cavité buccale.

 

Comments are closed.