Sportifs, attention à vos dents !

Cette alerte a été lancée lors du dernier congrès de l’Association française dentaire. On va enfin comprendre pourquoi de nombreux sportifs souffrent de problèmes dentaires… Pourquoi les sportifs souffrent plus de problèmes dentaires ? Il vient de l’alimentation adoptée : beaucoup de glucides type pâtes, pain ; de sucres rapides sous forme de collations à base de bananes, d’agrumes ou fruits secs, de barres ou gels énergétiques… Le tout avec souvent une consistance collante sur les dents. Et il y a aussi la consommation de boissons énergétiques, elles, très acides. Ces Détartreur Dentaire apports sont nécessaires dans les sports d’endurance. Mais répétés et sans précautions, ils ont des répercussions sur les dents. D’autant plus que s’y ajoute le phénomène de bouche sèche lors de l’activité physique à cause de la perte hydrique (et accentué par le stress lors d’une compète) : la salive ne joue plus son rôle de tampon protecteur contre les agressions. Quels sont les risques ? Il y a un risque accru de caries . Mais ce n’est pas tout… Les sportives sont aussi plus exposées à l’érosion de l’émail dentaire, c’est-à-dire à son usure, à cause des acides (boissons, fruits). L’émail des dents (couche dure en surface qui les protège et donne leur brillance) y est très vulnérable : les acides l’attaquent chimiquement et le dissolvent au fil des contacts répétés. Un fléau méconnu, qui provoque au début une sensibilité au froid, au sucré, au brossage. Si on ne stoppe pas les dégâts, l’érosion est irréversible, pouvant même obliger à la pose de facettes ou de couronnes. Enfin, il y a un risque d’atteinte des tissus de soutien de la dent. Cela commence par une gingivite souvent négligée. Comment prévenir l’érosion ? D’abord, il ne faut pas se brosser les dents immédiatement après le repas. Il se produit alors un pic acide qui fragilise l’émail. Si on brosse tout de suite, on le décape et le fragilise davantage, ce qui l’expose plus aux caries et à l’érosion. Il faut attendre une demi-heure que la salive agisse avec son pouvoir de protection. En revanche, mâcher un chewing-gum sans sucre est conseillé pour stimuler la sécrétion de salive. Autre bon truc, finir son repas par du fromage qui a un effet anti-acidité. Alors on arrête les boissons énergétiques ? Là encore, surtout pas de brossage sitôt après pour ne pas agresser l’émail alors ramolli ! Se rincer tout de suite la bouche à l’eau, c’est bien. On peut essayer de réduire les boissons acides : à cet égard, certaines comme Isostar le sont bien moins que d’autres, et il faut savoir que le jus d’orange en bouteille l’est beaucoup, même plus que certains sodas. Sinon, on use d’astuces pour éviter le contact avec les dents : on utilise une paille, ou une gourde souple sur laquelle on appuie pour faire couler la boisson au fond de la gorge. Enfin, pour lutter contre la bouche sèche durant l’effort, on boit à petites gorgées très souvent. Avoir recours à une eau minérale très riche en bicarbonates comme Vichy-Célestins, St-Yorre, Contrex ou Vittel, neutralise l’acidité en bouche. Côté hygiène dentaire, des précautions ? Se brosser les dents 2 fois par jour suffit. Trop en faire peut être néfaste si l’émail est déjà un peu fragilisé. Il faut utiliser une brosse souple (les medium sont trop dures), avec une petite tête pour bien brosser partout. La brosse électrique est idéale – il en existe avec poils souples -, car elle assure un brossage souvent plus efficace, sans être agressif. En cas de sensibilité dentaire , les dentifrices et bains de bouche spécifiques Lampe de blanchiment dentaire sont utiles. Les bains de bouche avec une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dilué dans l’eau, et gardés en bouche 30 secondes, font merveille : cela rééquilibre le degré d’acidité buccale et supprime la sensibilité. En cas d’érosion dentaire diagnostiquée, on proscrit les dentifrices blanchissants ! Et chez le dentiste ? Le suivi doit être fait 1 à 2 fois par an. Le dentiste peut conseiller un dentifrice à très haute teneur en fluor, comme Duraphat, afin que les dents soient plus résistantes aux attaques. Le fluor renforce un peu l’émail, mais ne le régénère pas en cas d’érosion, d’où l’importance d’un diagnostic précoce ! Le praticien peut aussi appliquer des vernis fluorés sur des dents menacées, préconiser le port de gouttières de fluoration un quart d’heure par jour en cas de risque élevé.//

Comments are closed.