Se brosser la langue n’est pas si bon pour la santé

Les spécialistes réunis au congrès de l’Association dentaire française qui se tient jusqu’à dimanche à Paris ont alerté la population sur les pratiques à bannir pour une bonne hygiène buccale. Le congrès de l’Association dentaire française (ADF) se tient jusqu’à dimanche 3 décembre à Paris. L’occasion pour les spécialistes de la santé d’éclairer le public sur les bonnes pratiques concernant l’hygiène buccale, et notamment celle de la langue. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus d’articulateur dentaire sur outil dentiste.

alt

Contrairement aux idées reçues, il est assez déconseillé de se brosser cet organe quotidiennement. Que ce soit avec une brosse ou même avec un “gratte langue”, assez en vogue en ce moment. Se brosser quotidiennement la langue peut en effet l’abimer, altérer sa surface mais aussi “perturber l’équilibre des bonnes bactéries qui colonisent notre tube digestif”, selon Sophie-Myriam Dridi, spécialiste en médecine bucco-dentaire et interrogée par Ouest-France. Connaissez-vous la technique de blanchiment dentaire au laser ?

Les bactéries présentes dans la bouche, et particulièrement sur la langue, ne sont pas toutes sources de maladies. Certaines sont “bonnes” et permettent aux “mauvaises” bactéries de proliférer, de digérer correctement ou encore de produire des vitamines. Un brossage, ou raclage, récurrent a pour but de supprimer toutes les bactéries, ce qui n’est donc pas forcément une bonne chose. De plus, cette action peut aussi abîmer les papilles et donc altérer le goût. Dent noire

La salive est en partie là pour nettoyer la langue et la mauvaise haleine ne vient pas de cet organe mais principalement de la plaque dentaire: inutile donc de s’acharner sur la langue. Les seules personnes pour qui il est conseillé de se laver la langue (occasionnellement) sont les fumeurs, pour essayer de réduire le risque de cancer de cet organe, et les personnes ayant un traitement amoindrissant la production de salive.

En dépit du brossage des dents, une mauvaise hygiène peut entraîner la mauvaise haleine, même si dans 90 % des cas elle est causée par la plaque dentaire. Par ailleurs, la langue peut aussi être le reflet du stress et du mal-être : la « glossodynie » dit « langue de feu » n’est pas une maladie organique. La langue est normale mais elle devient le siège de douleurs qui relèvent d’une prise en charge psychologique.

Des pathologies bucco-dentaires peu prises en charge

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *