Quelle est la différence entre les aphtes buccaux et les ulcérations causées par le virus herpétique?

Les ulcérations buccales causées par le virus herpétique peuvent se présenter comme une infection primaire ou une infection secondaire récidivante . Presque tout le monde est exposé au virus Herpes, mais seules quelques personnes contractent une infection primaire. Les aphtes se forment la plupart du temps au niveau de la muqueuse buccale et en particulier sur la face interne des joues et des lèvres, la langue, les gencives, le palais ou la gorge. Dans ce cas on parle d’aphtes buccaux. Vous pouvez bien comprendre plus de micro moteur dentaire sur www.athenadental.fr

alt

Les infections primaires se caractérisent par l’apparition de plusieurs petites vésicules (des cloques) qui éclatent très vite et forment des ulcérations jaunâtres. Elles se joignent et constituent des ulcérations plus étendues, irrégulières et douloureuses. La douleur peut être aggravée par la nourriture ou les liquides, ce qui peut perturber l’alimentation et mener à une importante déshydratation nécessitant des soins médicaux d’urgence. L’infection disparaît habituellement après 1 semaine ou 2. Les infections primaires sont plus fréquentes parmi les enfants et sont associées à une enflure des ganglions et à de la fièvre.

Les aphtes ou ulcères aphteux sont souvent confondus avec l’herpès labial ou buccal.Ils se produisent à l’intérieur des joues ou des lèvres, sur les gencives ou le palais mais jamais sur l’extérieur des lèvres et de la bouche contrairement à l’herpès. Les ulcérations aphteuses ne sont pas contagieuses et ne présentent pas de cloques liquides au début de leur formation. Les aphtes sont de petite taille, de forme ronde et de couleur grise ou jaunâtre; s’ils sont blancs ou gris clair, ils sont alors très douloureux et la zone touchée peut enfler.

La forme récidivante est la plus fréquente; elle touche la muqueuse solide de la voûte palatine ou de la région avoisinant les dents. Les ulcérations commencent par des cloques. Quand elles éclatent, elles forment une ulcération creuse entourée par une zone enflammée rouge. Les ulcérations se cicatrisent en 1 semaine ou 2 sans laisser de trace.

Après l’exposition au virus herpétique, quelques personnes sont sujettes à des poussées récidivantes qui se localisent le plus souvent sur le palais dur (la voûte palatine) ou sur les gencives. L’infection se manifeste d’abord par des cloques (illustrées dans la photographie) qui éclatent très vite et se transforment en ulcérations. Elles durent 1 semaine ou 2 et se cicatrisent complètement jusqu’à ce qu’elles réapparaissent.

Qu’est-ce qu’un traitement radiculaire?

 

 

Comments are closed.