Quant au résultat… Je n’ai plus les dents en avant, certes

Aujourd’hui, ils ont de belles dents bien rangées. Ou pas. En tout cas, ils se souviennent encore avec précision de cette époque où ils ont dû porter l’un de ces affreux appareils dentaires. Et ils racontent.

Sylvie : “C’étaient des bagues, pas thermoformeuse dentaire les jolies de maintenant collées sur l’émail, mais bien celles qu’on met autour de chaque dent. Ensuite j’ai eu le “casque” pour la nuit, avec des tiges métalliques qui rentraient dans les bagues de mes molaires pour pousser les dents vers l’arrière : un vrai martyr les 4 premières nuits ! Impossible de fermer l’œil, ni de dormir sur le côté ! Je me souviens également d’avoir été la risée de tous les ados du lycée quand je me suis lampe à photopolymériser pointée avec de jolis élastiques verts entre les dents pendant une semaine afin de pouvoir les écarter un peu pour mettre les bagues…

Quant au résultat… Je n’ai plus les dents en avant, certes. Je n’ai plus aucune dent de sagesse non plus (sympa la version hamster avec ses joues violettes rembourrées pendant une semaine après l’opération des 4 dents intra-gencives !)

Pour le haut, malgré l’arrachage de 2 prémolaires adultes, une de mes incisives chevauche la voisine. Pour le bas, mes incisives se chevauchent à nouveau autoclave dentaire comme si on n’avait rien fait ! Forcément, on n’a pas retiré de prémolaires comme en haut…”