Plaque dentaire : une bombe à retardement

La plaque dentaire, tout le monde connaît. Mais à trop en entendre parler dans les publicités pour dentifrice, on ne suspecte plus sa dangerosité. Son activité bactérienne peut entraîner de graves maladies, non seulement buccales, mais affectant aussi tout le métabolisme. Obtenir le maximum d’informations concernant la plaque dentaire est donc primordial. Ce que nous vous proposons avec ce dossier. Un peu de protéines salivaires, quelques résidus alimentaires principalement sucrés, une pincée de bactéries capables d’échapper aux défenses immunitaires. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus d’aéropolisseur dentaire sur matériel dentaire.

alt

Peut-être y a-t-il là un espoir pour toutes ces maladies que la médecine ne parvient pas à expliquer… et encore moins à guérir ? Comme le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, voire même Alzheimer ou Parkinson. Et c’est ainsi que le Dr Melet met au point un protocole original pour tous ses patients qui souffrent de symptômes inexpliqués (fatigue, douleurs, vertiges, etc.). Il les invite à faire retirer leurs amalgames et à se « détoxifier » des métaux lourds contenus dans leur organisme. Connaissez-vous Localisateur apex Ecran Tactile?

À partir de là, vous assisterez à une cascade d’événements aussi surprenants que désagréables. D’abord au niveau local : inflammation puis destruction de la gencive, du cément, du ligament parodontal et de l’os alvéolaire, avec parallèlement déchaussement voire chute dentaire, caries, et parfois abcès local. Puis, au niveau général, diverses pathologies sérieuses dont le lien avec la plaque dentaire est encore trop mal connu : différents cancers et de nombreuses maladies cardiovasculaires. Dent noire

Une telle réaction en chaîne n’est possible que grâce au caractère insidieux de l’infection et de l’inflammation réactionnelle qu’elle induit. Ainsi, le passage à la chronicité reste longtemps indécelable aux yeux non avertis, de sorte que lorsqu’une maladie satellite éclate, les dégâts cellulaires et tissulaires sont importants, parfois irréversibles. Exemples : l’athérosclérose et la cancérisation. C’est justement la discrétion avec laquelle les bactéries responsables agissent qui est à l’origine, jusqu’à ces toutes dernières années, de la méconnaissance de cet enchaînement des plus catastrophiques au sein du corps médical lui-même.

 

 

Chine : 1ère opération réussie d’un robot dentiste

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *