Meilleure mémoire pour ceux qui gardent leurs dents naturelles

Pour les fins de cette étude, qui fait partie d’un plus vaste travail de recherche sur la mémoire, des chercheurs ont suivi 1 962 personnes âgées de 35 à 90 ans pendant 15 ans. Ils ont comparé la mémoire de ceux qui avaient gardé leurs dents à celle des personnes dont les dents ont été extraites pour être remplacées par un dentier. Le dentiste et chercheur suédois Jan Berghal a découvert que les personnes ayant perdu leurs dents présentaient un déclin de la mémoire plus prononcé que celles qui les avaient encore à la fin de l’étude. Vous pouvez savoir plus de contre angle sur www.athenadental.fr

alt

Il rappelle qu’un lien entre les dents et la mémoire avait déjà été établi par des études japonaises menées sur des animaux, mais, selon lui, c’est la première fois qu’une étude à grande échelle se penche sur ce lien chez les humains. Des tests sur les animaux ont démontré que l’extraction d’une dent sectionne des nerfs reliés au cerveau, souligne le chercheur suédois.

Ce pourrait être une des pistes à explorer pour découvrir le mécanisme du lien entre la perte de dents et la perte de mémoire. Aussi, le fait de mastiquer avec ses dents augmente la circulation sanguine au cerveau, entraînant peut-être une meilleure activité des fonctions cérébrales, comme la mémoire. Jan Berghal croit que les résultats de son étude pourraient amener des changements importants dans la façon de concevoir les soins dentaires, en particulier ceux des personnes âgées.

L’auteur compte poursuivre sa recherche à l’Université d’Umea, dans le nord de la Suède, afin de déterminer le nombre de dents qu’on peut perdre avant que cela commence à avoir un effet sur la mémoire. En attendant d’en savoir plus à ce sujet, il serait sage de ne pas oublier de se brosser les dents régulièrement. Les personnes qui n’ont plus leurs dents ont une moins bonne mémoire que ceux qui les ont conservées. Telle est la conclusion pour le moins inusitée d’une toute récente étude suédoise qui n’est pas encore publiée.

Maladies bucco-dentaires, raisin et vin rouge comme remèdes contre ces pathologies

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *