L’inspection générale des affaires sociales

L’inspection générale des affaires sociales (IGAS) est un service administratif français créé en 1967. Il est chargé d’un champ très large de compétences qui s’étend à l’ensemble des questions relatives aux affaires sociales, à la santé, à la solidarité (protection sociale), à l’emploi, au travail, à la politique de la ville, à la formation professionnelle et à la modernisation de l’État. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez vérifier plus de lampe à polymériser dentaire sur www.athenadental.fr

alt

L’inspection générale assure ainsi « le contrôle et l’évaluation de la mise en œuvre des politiques publiques de la sécurité sociale et de la prévoyance sociale, de la protection sanitaire et sociale, du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle ». Elle est en outre chargée de contrôler les associations faisant appel à la générosité du public (OFAG). Le 12 avril 2010, l’IGAS a également été chargée par le ministre de la Santé de réduire les inégalités en matière de santé.

En parallèle, un collectif de patients s’estimant floués ou mal soignés avait été créé ; il regroupe aujoud’hui environ 2.200 personnes. Le ministère a annonce que l’inspection générale des affaires sociales (Igas) était désormais saisie de l’affaire. “[Elle] approfondira notamment les sujets liés à la récupération et la conservation des dossiers médicaux, à l’examen des conditions de poursuite des soins et aux modalités d’indemnisation des préjudices financiers et corporels”, explique le ministère.

De jeunes inspecteurs, en mobilité professionnelle pour deux ans, sont aussi régulièrement accueillis : administrateurs de l’Insee, sous-préfets, administrateurs territoriaux de l’INET, administrateurs civils, spécialistes des statistiques, du droit ou de l’actuariat éventuellement. Ils sont intégrés à toutes les activités de l’IGAS et bénéficient des mêmes pouvoirs d’investigation conférés par la loi. En outre, un certain nombre de fonctions font appel à des membres de l’IGAS comme membres de jurys ou de conseils d’administration ou d’évaluation internes à l’administration. Elles ne sont pas comptabilisées comme des missions de l’IGAS, malgré le poids du temps qui leur est consacré.

Pourquoi choisir une clinique dentaire en Hongrie?

 

Comments are closed.