Le catamaran cabinet dentaire d’Antoine et Chloë a pris la mer pour les Antilles

“Ocean Dentiste”, est un pari un peu fou d’Antoine Gloannec dentiste et Chloé Gautier, 2 passionnés de voile et forts d’une solide expérience dans l’humanitaire. Le projet est d’apporter dans les escales des ports des antilles, le bon geste pour avoir de belles dents à un maximum de personnes. Ils ont équipé leur catamaran d’un cabinet dentaire complet pour informer sur les risques bucco-dentaires. Le catamaran a quitté son port d’attache de Dahouet, cap sur les antilles qu’ils rejoindront en accompagnant la Minitransat à partir de la Rochelle. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Nettoyeur ultrasonique sur outil dentiste.

alt

C’est un TS 42 de 13 m de long de chez Marsaudon Composite. Il est équipé comme un cabinet dentaire avec un fauteuil de plus de 100 kg. Son port d’attache est à Dahouët en baie de Saint-Brieuc. Leur bateau est autonome en énergie afin de ne pas dépendre des installations portuaires. Des panneaux solaires ont été installés pour une production de 600 watts d’énergie électrique transformée en 220V afin d’alimenter alimenter les appareil du cabinet dentaire. Un dessalinisateur alimente la consommation du matériel et de l’équipage. La lampe photopolymériser,c’est quoi?

C’est une campagne de prévention bucco-dentaire d’un an auprès des habitants des ports des Antilles à la Martinique, la Guadeloupe, et Saint-Martin qui vient d’être durement touché par l’ouragan. L’an dernier, avec l’appui étudiants dentistes de Rennes et Brest, ils ont silloné les côtes bretonnes, une douzaine d’escales dans les ports entre Saint-Cast et Lorient. Près de 3 000 enfants rencontrés dans les écoles sont montés à bord pour un examen de prévention dentaire.

Leur enseigner les bons gestes bucco-dentaires permettrait de réduire les risques de maladies générales induites, à l’âge adulte, par une mauvaise hygiène dentaire », note Antoine. Ce sont les statistiques alarmantes de la Haute autorité sanitaire qui ont poussé le praticien à agir. « 80 % des gamins de 6 ans n’ont jamais vu un dentiste… Et un million de Français ne se lavent jamais les dents ! La prévention peut tout changer ». Loin de lui l’idée, cependant, de ramener un peu trop sa fraise pour concurrencer ses confrères qui exercent à terre. « Il n’est pas question de voler leur travail ! ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *