La promesse d’Emmanuel Macron de rendre les soins 100% gratuits semble compliquée

Le ministère de la Santé a du pain sur la planche ! Il doit essayer de rendre possible la promesse de campagne d’Emmanuel Macron qui veut que tous les soins dentaires, optiques et audioprothèses soient remboursables à 100%. Mais comment cette mesure peut voir le jour quand on sait qu’elle va coûter 4,5 milliards d’euros, comme le rapporte Le Parisien. Les patients seront donc, suivant la promesse, remboursés à 100%. Sauf que pour l’instant, le reste à charge supportée par les patients s’élève à près de 4,5 Mds€ par an dont 1,5 milliard pour les lunettes, 2,4 pour les soins dentaires et 460 millions pour les audioprothèses. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Nettoyeur ultrasonique sur outil dentiste.

alt

En ce qui concerne les soins dentaires, lors d’un entretien au ministère de la Santé avec les trois syndicats représentatifs des chirurgiens-dentistes, la ministre Agnès Buzin, leur a demandé une contribution concrète à la suppression des 2,4 Mds€ de reste à charge annuel sur les 11 Mds€ dépensés par an chez les dentistes. Elle a également annoncé des négociations pour créer une nouvelle convention tarifaire entre les dentistes et l’assurance maladie et donc une nouvelle grille de remboursement des soins. Pour la sterilisation turbine dentaire,comment faire?

“On n’a pas les moyens en France de supprimer le reste à charge sur toutes les prestations”, a réagi Catherine Mojaïski, présidente de la CNSD, premier syndicat chez les dentistes, qui participait à la réunion. L’idée avancée par le ministère, confirme-t-elle, est d’établir “un panier de soins essentiels couvrant l’ensemble des besoins des patients et qui seront pris en charge à 100 %”” Ce package intégrera les soins préventifs, mais aussi curatifs tels que caries, et bien sûr les prothèses, dont la ministre veut voir fortement baisser les prix.

En contrepartie, les soins de base seront mieux remboursés. Libre au patient de choisir une prestation supérieure, mais ce sera à sa charge ou à celle de sa complémentaire. En ce qui concerne les soins optiques et audioprothèses, la ministre n’a pas donné d’indication et aucune réunion n’a eu lieu pour présenter aux différents syndicats les possibilités pour rendre ces soins 100% remboursables. Pour Louis Godinho, président de l’Unaf, syndicat d’audioprothésistes, c’est une très bonne nouvelle de rendre les soins “gratuits”. Mais il sait aussi que les mutuelles vont devoir faire un effort pour pouvoir rendre possible cette mesure. Et sur ce point, pas sûr que tout le monde y trouve son compte.

Alain et Pauline livrent “36 façons d’aimer les visites chez le dentiste”

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *