Grippe intestinale : les symptômes et les traitements

Les virus sont les agents causals les plus fréquents de la grippe intestinale. Parmi ces virus, les plus répandus sont surtout le Rotavirus, l’Adénovirus et l’Astrovirus. Cependant, des bactéries telles que l’Escherichia coli , le Campylobacter et la shigella peuvent aussi être responsables de la maladie. Que l’étiologie soit une bactérie ou un virus, les symptômes sont assez ressemblants. C’est une maladie du péril fécal et les germes sont retrouvés en grandes quantités dans les selles de la personne contaminée. Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le micromoteur dentaire est le plus important.

alt

Ces virus sont particulièrement contagieux et se transmettent à grande vitesse, ce qui explique qu’ils soient à l’origine de micro-épidémies, en particulier dans les endroits où un nombre important de personnes se côtoient (école, crèche, maison de repos, centre de loisirs et de vacances, bateau de croisière…).

La plupart des cas chez les enfants sont causés par un virus appelé rotavirus. Les cas chez les adultes sont généralement causées par des norovirus (le «vomissements de bugs d’hiver ») ou des bactéries liées à une intoxication alimentaire. La Grippe intestinale peut être très désagréable, mais elle disparaît généralement d’elle-même en une semaine. Vous pouvez normalement prendre soin de vous ou de votre enfant à la maison (sans hospitalisation de prévue) jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Une personne qui présente des symptômes de gastro-entérite ne doit en aucun cas toucher la nourriture ou les ustensiles de cuisine et a fortiori préparer les repas, et ceci pendant toute la durée de la maladie et jusqu’à plusieurs jours après sa guérison.

Il faut désinfecter la planche du WC avec un produit chloré après que le malade a été à selle. Utiliser des gants jetables. Procéder de la même manière avec les interrupteurs, les poignées de porte, les robinets ou la télécommande. Se laver méticuleusement les mains avec du savon après tout contact avec le patient, après avoir touché un objet qui pourrait avoir été infecté et avant de préparer le repas ou de passer à table. Réserver une serviette éponge à l’usage exclusif du patient. Munissez-vous de gants jetables si vous devez manipuler le linge de la personne malade, nettoyer du vomi, etc.

Blanchiment des dents : soyons clair !

 

Comments are closed.