Des agents nettoyants à privilégier ?

Les risques liés aux agents nettoyants blanchissants

Le Dr Lequart met en garde contre “certains dentifrices très polissants” à l’effet abrasif (certains dentifrices dits blanchissants notamment). L’abrasivité d’un agent dépend de sa dureté, de se granulométrie et de sa concentration. Plus ces paramètres sont élevés et plus le dentifrice sera abrasif et fragilisant pour la limes endodontiques dentition. Il existe un risque d’usure et de fragilisation de l’émail qui, malgré son aspect dur, est fragile. Quand l’émail est fragilisé, la dent devient “sensible au froid et au chaud. Si en plus la brosse à dents utilisée est à poils durs et que l’on se brosse avec un geste horizontal trop appuyé, on risque de réellement endommager l’émail.” Précise fraise dentiste le Dr Lequart. Les dents seront alors plus sensibles aux caries, aux infections.

Malheureusement, le consommateur ne peut pas vraiment connaitre la concentration d’agents nettoyants et l’abrasivité (indiquée par l’abréviation RDA pour Relative Dentin Abrasion, suive d’un chiffre) de son dentifrice. Le professionnel de la santé dentaire explique : “la concentration des agents abrasifs n’est pas indiqué sur les moteur endodontie  dentifrices. Il faut se fier aux allégations données par les fabricants comme « peu abrasif ». Ces allégations font référence à des normes. Il faut savoir que les dentifrices pour dents sensibles sont peu abrasifs.

Comments are closed.