Dent qui se déchausse : le tabac en cause ?

L’étude publiée dans le Journal of Dental Research s’est intéressée aux dossiers médicaux de 21.810 habitants de la région du Brandebourg (en Allemagne) recrutés entre 1994 et 1998 pour une étude sanitaire, et suivis entre sept et treize ans. Une corrélation très nette a été observée entre le niveau de tabagisme et la probabilité de perdre des dents. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus d’aéropolisseur dentaire sur matériel dentaire.

alt

Des gencives douloureuses qui se rétractent, cela constitue le premier symptôme du déchaussement d’une ou plusieurs dents. Puis la dent peut se mettre à bouger et apparaît alors plus longue. A terme, la dent peut tomber. On observe aussi, bien souvent, une mauvaise haleine et des saignements gingivaux. Les dents qui se déchaussent peuvent entraîner également des difficultés à sourire lorsque les dents de devant sont atteintes. Le camera dentaire,qu’est-ce que c’est?

Entre 50 et 60 ans, les non-fumeurs conservent 23 vraies dents contre 20 chez les petits fumeurs et 17 chez les gros fumeurs. Et au-delà de 60 ans, alors les 20 “vraies dents” des non-fumeurs sont à comparer aux 12 des petits fumeurs et aux 10 des gros fumeurs ! Les auteurs note que “cesser de fumer est associé à une réduction du risque de perte de dents, avec le risque de perte de dents approchant celle des non-fumeurs après environ 10 à 20 ans d’arrêt du tabac”.

Le tabagisme est l’une des premières causes du déchaussement dentaire. Le tabac endommage la muqueuse gingivale qui ne joue plus son rôle protecteur sur la racine dentaire et se rétracte progressivement. Les autres causes sont l’âge, le brossage agressif, le diabète, les parodontites et les gingivites. Lorsque les dents se déchaussent, il faut avoir une hygiène dentaire stricte avec un brossage souple, plutôt horizontal que vertical, et pratiquer des détartrages lors de consultations régulières chez le dentiste.

Les bains de bouche quotidiens peuvent aussi aider à protéger les gencives. Enfin, un traitement chirurgical par greffe gingivale est possible dans les cas les plus avancés. L’arrêt du tabac est évidemment primordial pour ralentir l’évolution du déchaussement dentaire. Une poche se forme le long de la racine de la dent. Les bactéries se multiplient, l’inflammation s’aggrave et finit par détruire l’os alvéolaire et le ligament. La dent n’est plus soutenue, elle se déchausse et peut tomber. Des interventions existent pour ralentir la progression des maladies parodontales, mais il faut impérativement que le patient arrête de fumer pour permettre la cicatrisation.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *