Contexte international concernant les amalgames dentaires

A la lumière des récentes études scientifiques sur les amalgames dentaires, le SCENIHR (Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux indépendant) a révisé son avis de 2008 sur la sécurité et la performance des amalgames dentaires et des matériaux alternatifs possibles (à savoir les résines composites, les ciments à base de verre ionomère et les céramiques). Le mercure, qui est l’élément métallique utilisé dans les amalgames dentaires, a des effets sur la santé qui sont bien connus et ont fait l’objet de nombreuses études. L’outil du dentiste est dispensable pour les dentistes, et le Micromoteur portable est le plus important.

alt

La Convention de Minamata, dont l’objectif est de protéger au niveau mondial la santé humaine et l’environnement contre les émissions et rejets de mercure et de composés mercuriels, a été adoptée en janvier 2013 par 140 Etats et signée par la France en octobre 2013. Elle prévoit notamment que les pays signataires prennent des mesures d’élimination progressive de l’utilisation des amalgames dentaires. La France soutient bien évidemment les mesures portées par la convention de Minamata qui, pour la grande majorité d’entre elles, ont déjà été mises en œuvre par le biais de dispositions nationales ou sont à l’étude.Questions et réponses

Toutefois, l’amalgame dentaire n’est pas de la même couleur que les dents et n’adhère pas aux tissus dentaires restants. Il tient à la dent de manière mécanique et, par rapport à certains matériaux alternatifs, nécessite de creuser un trou relativement important, et donc de retirer davantage de tissus sains. On observe une baisse de l’utilisation des amalgames dentaires dans l’Union européenne, et ce alors que l’exposition au mercure dans l’environnement suscite des inquiétudes et que l’objectif général est de réduire l’utilisation du mercure.

L’usage des amalgames dentaires a été restreint dans certains pays dans le cadre plus large d’une politique de suppression du mercure pour des raisons environnementales et non en raison d’une possible nocivité des amalgames sur la santé des personnes soignées. Lors d’un soin dentaire, votre praticien vous informera sur les différents matériaux disponibles, l’existence d’alternatives aux amalgames dentaires ainsi que sur les risques et bénéfices pour chacun de ces matériaux.

 

 

 

Les avantages des facettes dentaires pour réhabiliter votre sourire

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *