Comment stopper le déchaussement dentaire?

Il faut faire des détartrages fréquent chez votre dentiste, il faut avoir une bonne technique de brossage, le dentifrice ne joue pas un rôle déterminant dans le contrôle de la gingivite. La brosse électrique n’est pas à bannir quand elle est bien utilisée. Emdogain : nom commercial la molécule = protéine de la matrice ammélaire c’est-à-dire : elle induit l’attraction et l’adhésion de certaines cellules du pârodonte. Ces cellules néoformées aident à régénérer l’attache de la dent et l’os qui l’entoure. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus d’aéropolisseur dentaire sur matériel dentaire.

alt

Ce sont les symptômes d’une gingivite. Quand la plaque dentaire qui contient des bactéries pathogènes s’accumule, cela entraîne une inflammation de la gencive. Même si cette affection n’est généralement pas douloureuse, elle ne peut guérir seule. Il faut alors consulter pour la soigner (éducation à une technique de brossage des dents personnalisée, détartrage) tant qu’elle est encore réversible. Si vous attendez, vous risquez de développer une parodontie. Avec à la clé, le déchaussement et la chute de vos dents.

Dans 80% des cas, le déchaussement dentaire est une maladie chronique inflammatoire d’origine infectieuse appelée “parodontite”.Ce sont des bactéries présentes dans la bouche, particulièrement dans la salive, et qui lorsqu’elles passent sous la gencive peuvent provoquer une infection . (ça saigne quand on brosse) et petit à petit une résorption de l’os autour de la dent . Résultat : la gencive se rétracte et on aperçoit les racines des dents. Celles-ci ont perdu leur support et peuvent tomber. Dans les 20% restant, la racine est exposée mais il n’y a pas de problème inflammatoire et infectieux.

Le traitement se fait en 2 séances espacées de 24 à 48h, ou en 4 séances à raison d’une séance par semaine. Il doit s’accompagner d’un brossage des dents quotidien. Le dentiste peut aussi recommander l’usage de bains de bouche à base d’un antiseptique comme la chlorhexidine, 1 à 2 fois par jour. Si tel est le cas, il passera à la phase chirurgicale. Le traitement est minimaliste et peu invasif. Le praticien décolle un peu la gencive pour accéder aux zones à traiter et termine la désinfection des tissus.

La Cour des comptes s’alarme du « désengagement » des pouvoirs publics pour les soins dentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *