Comment fonctionne le cabinet dentaire

Les instruments utilisés sont généralement la cause de frayeurs. Pour calmer les angoisses, il est important de comprendre comment fonctionne le cabinet dentaire et de connaître les objectifs du praticien afin de ne pas fuir à la seule évocation de cette profession dont le seul but est la santé des dents. Désinfection et stérilisation Comme dans tout cabinet médical, celui du chirurgien dentiste comprend une salle d’attente, une salle de soin, avec en plus une pièce dédiée à la stérilisation. On y trouve un bac à ultrasons pour nettoyer et éliminer tout résidu sur les instruments entre chaque patient. Le processus de décontamination se finit dans un autoclave, sorte de four dont la forte chaleur élimine toute bactérie et tout virus. Le fauteuil, un lieu de travail Le point clé est le fauteuil de la salle de soin. Un plateau tournant, appelé unit, y est fixé, sur lequel sont exposés différents instruments rotatifs : – La turbine et le contre-angle (le contre-angle est l’outil mécanisé que le dentiste tient dans sa main) bague rouge taillent l’émail de la dent afin de rendre la carie accessible. Le contre-angle bague bleue permet l’élimination des tissus tendres, c’est-à-dire de la carie. – Un contre-angle d’endodontie retire la pulpe dentaire de son canal (lorsque la dent est trop abîmée, il faut la dévitaliser). – La seringue à eau et à air permet soit de rincer, soit de sécher les dents. – L’appareil de prophylaxie émet un mélange de bicarbonate, d’eau et d’air. C’est un petit « karcher » qui nettoie et retire les colorations externes des dents. – L’ultrason est quant à lui un détacheur de tartre. Très efficace, il n’abîme absolument contre angle pas les dents. Le praticien dispose également d’une lampe pour durcir les composites lors de la restauration des dents cariées. Tous ces instruments disposés sur l’unit sont constamment à disposition du chirurgien dentiste puisque le plateau peut se mettre dans toutes les positions suivant celles du fauteuil. Technologie de pointe au service des dents Lorsqu’il pose des implants, le praticien possède un micro-moteur d’implantologie permettant de contrôler la vitesse de rotation pour l’introduction de l’implant. Un appareil de radiographie est également utilisé par le dentiste pour analyser la structure de la mâchoire soit sur film argentique soit directement sur ordinateur. Certains cabinets ont aujourd’hui la possibilité de faire des radiographies panoramiques pour éviter le recours au radiologue. Les progrès informatiques se sont répandus dans tous les cabinets médicaux, celui du dentiste ne fait pas exception. La gestion de son cabinet se fait entièrement par informatique : dossiers des patients, rendez-vous, gestion des stocks de produits et instruments… Il possède également un appareil de télétransmission des feuilles de soins avec la Carte vitale afin de faciliter le remboursement des soins. Détartreur Dentaire//

Comments are closed.